Le don d’organes présumé

Les initiants pour le don d’organes présumé ont récolté plus de 110’000 signatures qu’ils ont transmis en mars à la chancellerie fédérale.

A l’heure actuelle, la Suisse est le pays où proportionnellement à la population, il y a le moins de don d’organes.

Pour l’instant, c’est soit aux proches de décider, soit au donneur si il a une carte.

Souvent, la famille du patient vis une épreuve très douloureuse et le fait de parler de dons d’organes peut paraitre malvenus.

Pourtant, tous les jours des gens meurent faute d’une greffe.

Le don présumé signifie que de facto un individu est pour le don d’organe sauf si il a témoigné le contraire. Comme on dit en droit « le fardeau de la preuve s’inverse ».

Je pense qu’il est nécéssaire de changer le mode d’action du don d’organe car trop d’organes sont perdus alors qu’il aurait pu être utilisé pour sauver quelqu’un.

La grande majorité des sondés s’est montré favorable au don présumé.

Il y aura certainement une votation sur le sujet, donc soyez attentif !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close